Comment bien découper un jambon cru ?

Le jambon est une viande très appréciée dans le monde. Cependant, il subit un long processus avant d’atterrir dans les plats. La première de ces multiples étapes est la découpe.

Quelles sont les différentes parties d’un jambon cru ?

Il est important de savoir que le jambon représente la cuisse issue du porc. La provenance peut parfois être d’autres animaux comme l’ours ou le sanglier. Néanmoins, le porc reste l’animal le plus exploité pour la confection du jambon. Les parties du jambon cru sont fondamentalement au nombre de cinq. Ce sont :

  • Le jarret ;
  • Le jambonneau ;
  • La hanche ;
  • Le grasset ;
  • Le quasi.


Le jarret sert plus en tant qu’arôme culinaire qu’à la consommation directe. Elle est la partie la moins fournie en viande. Le jambonneau est une partie assez appréciée en entrée ou en cocktail. Elle a la réputation d’être particulièrement délicieuse à cause de son emplacement près de l’os. La hanche est la partie la plus fournie de la cuisse du porc. Son air juteux et savoureux offre une parfaite cuisson et un gout exquis. Le grasset est une partie qui bénéficie de moins de fibres que la hanche, mais qui est aussi très bien fournie. Si vous avez choisi de déguster votre jambon sur le long terme, il faudra commencer par le grasset. C’est une partie qui sèche plus vite que le reste. Le quasi quant à lui, est la partie la plus grasse de la cuisse. Étant aussi proche de l’os de la cuisse, il offre une tendresse et une saveur inégalable.

Quel est le matériel nécessaire pour découper un jambon cru ?

Contrairement à ce qu’on nous fait croire, on n’a pas besoin d’une multitude de gadgets pour découper un jambon. Ce travail peut se faire avec seulement deux couteaux. Vous devez juste vous assurer de leur qualité et fonction. Il vous faut :

  • Un support adapté pour garder votre jambon sur place ;
  • Un couteau à la lame épaisse, longue (entre 16 et 22 cm) et large (entre 4 et 5 cm) ;
  • Un couteau dur, pointu, à la lame courte (entre 10 et 14 cm) et large (entre 2 et 3 cm) ;
  • Un aiguiseur électrique ou manuel au cas où les lames de vos couteaux s’usent.
Vous pouvez aussi vous servir d’une trancheuse à jambon. C’est un accessoire efficace qui permet de gagner du temps tout en réalisant une bonne découpe. Je souhaiterai en acheter une ici.

Découpe du jambon cru : comment s’y prendre ?

Les étapes de la découpe du jambon sont très méticuleuses.
La découpe du grasset
Tout d’abord vous devez tenir le jarret entre vos mains ou vers pour faciliter la coupe. Vous enfoncez votre petit couteau à la base puis vous allongez en arrondissant tout autour du grasset. Utilisez ensuite le grand couteau pour finir de couper. Assurez-vous de désosser avant de trancher.
Le désossement du quasi
À l’aide du petit couteau, poussez l’os par-derrière et simultanément, tirez-le vers l’extérieure avec vos doigts. Cela facilite le retrait du fémur par la suite. Enlevez la peau et tranchez.
La découpe du fémur
Vous enfoncez le couteau tour à tour du fémur. Ce geste doit être fait le long de tout le fémur. Ensuite, vous le retirez.